Skip to main content

Ce dimanche 27 mars 2022, la Journée mondiale du théâtre a été célébrée par le centre culturel régional Blaise Senghor, à l’instar de la communauté internationale. Et c’était pour rendre un hommage mérité à l’illustre dramaturge Oumar Ndao disparu le même jour que sa mère.

Pendant plusieurs tours d’horloge, sa famille, les amis, les proches ont tour à tour parlé de l’homme, de sa dimension, de sa vision du monde et surtout de sa perception de son métier dans le milieu dans lequel il évoluait si bien, le théâtre. Des moments forts en images illustratives.

Puis il s’en est ensuivi, la représentation de la pièce de théâtre “FEU ROUGE” par les étudiants de l’ENA (Ecole Nationale des Arts) écrite par le dramaturge disparu Oumar Ndao. Elle a été précédée par le discours de bienvenue du directeur du centre culturel Blaise Senghor monsieur Aliou Kéba Badiane, et du nouveau délégué de Wallonie-Bruxelles à Dakar.

Cette activité a été réalisée avec l’appui du ministère de la culture et de la communication,  de la délégation de Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec le centre culturel Blaise Senghor de Dakar sur initiative de l’ancien directeur du CCBS monsieur Demba Ndiaye et quelques uns de ses amis.

Pour rappel Oumar était un dramaturge sénégalais qui a été élevé au rang de chevalier de  l’ordre national des arts et des lettres.

Laisser un commentaire